Contenu principal
Lions Clubs International Foundation Lions Clubs International Foundation
Bas de page

Témoignages sur la lutte contre la rougeole

Témoignages sur la lutte contre la rougeole

section

« J'ai vu un enfant atteint de la rougeole. Je ne voudrais pas que mon fils soit atteint de cette maladie. Cette vaccination est très importante. »
Pascaline Rasoanjanahary, qui a entendu parler de la campagne de vaccination menée dans son pays, à Madagascar, par le biais d'annonces des Lions diffusées à la radio. Elle a fait vacciner son fils de neuf mois, Patrick.

Vaccination d'un enfant par une femme membre d'un Lions club au Népal« Je me suis rendu dans un hôpital missionnaire qui comprenait un service pour les malades atteints de la rougeole rempli d'enfants qui avaient attrapé la maladie parce qu'ils n'avaient pas été vaccinés. Les médecins ne pouvaient pas faire grand-chose pour eux parce qu'il n'existe pas de soins particuliers une fois le virus déclaré, a-t-il expliqué. Le taux de mortalité était élevé en dépit de leurs efforts. Le seul moyen d'éradiquer la maladie consiste à empêcher toute transmission du virus. Pour cela, la couverture de vaccination doit être extrêmement étendue, et cela ne concerne pas seulement les enfants qui sont actuellement exposés, car les bébés nés après la campagne de cette année risquent également de contracter la maladie quelques semaines après leur naissance. »
- Bob Davis, qui lutte aujourd'hui contre la rougeole au sein de la Croix-Rouge après avoir pris pleinement conscience des dangers de la maladie lors d'un voyage en Afrique en 1979.

« Grâce au programme de prévention des Lions, nous avons réussi à mobiliser des personnes, de la population locale aux plus hautes institutions du gouvernement. »
- Past gouverneur de district Tebebe Berhan en Éthiopie

« Il faut agir au niveau de la population. Nous devons nous rendre dans les moindres recoins du pays afin d'informer et de mobiliser les habitants sur ce programme. »
- Past Directeur international H.O.B. Lawal au Nigeria

« Le rôle des Lions consiste à sensibiliser le plus de parents possible et à les convaincre de faire vacciner leurs enfants. C'est d'une importance capitale. »
- Lion Jose Bronfman à Madagascar

« La Fondation Gates est très fière d'avoir pris part aux tout premiers projets de lutte contre la rougeole, et nous sommes ravis de poursuivre ce partenariat. Seul, pour aller vite. Ensemble, pour aller loin. Quand les Lions mènent une action, personne ne peut dire jusqu'où nous irons. »
- William H. Gates, Sr., coprésident de la Fondation Bill & Melinda GatesDeux femmes membres d'un Lions club font la promotion de la campagne de lutte contre la rougeole

« L'initiative de lutte contre la rougeole est une mission cruciale pour la LCIF. Nous pouvons faire tellement plus grâce à des partenariats internationaux, car, en combinant nos expertises, notre impact est plus fort. À présent, nous joignons nos forces à celles d'autres organismes qui reconnaissent la rougeole comme un facteur important de cécité et de mortalité. Cette subvention que nous accorde la Fondation Gates nous motive à nous surpasser. »
- Sid L. Scruggs III, président de la LCIF

« Quand l'histoire de l'éradication de la rougeole de la surface de la Terre sera écrite (ou pour paraphraser les paroles de Thomas Jefferson : seule l'histoire rappellera au monde que la rougeole a existé), elle sera le témoignage d'un effort planétaire visant à améliorer continuellement la qualité des programmes de vaccination… Nous serons fascinés par la vitesse à laquelle le programme a progressé. Mais nous serons encore plus étonnés de la vitesse à laquelle le virus a disparu. »
- Dr. William Foege, un expert en santé publique mondiale, qui a travaillé dans les régions rurales du Nigeria dans les années 1960 et qui se souvient de l'époque où la rougeole était la « première maladie mortelle dans le monde ».

« Ce travail est très important. Les services sanitaires et sociaux sont des domaines négligés dans mon pays et nous sommes heureux de votre aide. »
- Ram Baran Yadav, président du Népal, où le programme « Un vaccin, une vie : initiative Lions de lutte contre la rougeole » a débuté en février 2012.

« Les Lions s'occupent de l'aspect opérationnel, que l'administration ne peut pas entièrement prendre en charge. Nous nous dirigeons vers une éradication totale [de la rougeole] d'ici à 2016. Tous les prestataires de soins du pays ont reçu l'instruction de collaborer étroitement avec les Lions. Je demande aux Lions de s'impliquer dans chaque séance de vaccination. »
- Dr. Shyam Raj Upreti, service de santé infantile du ministère de la santé du Népal

« Merci de vos actions à long terme en faveur de la prévention de la cécité. La rougeole et la rubéole peuvent également favoriser l'apparition de cas de cécité. L'OMS reste notre partenaire dans ce domaine. Merci pour vos contributions généreuses, sans lesquelles tout cela ne serait pas possible. »
- Dr W. William Schluter, membre de l'agence locale de l'Organisation mondiale de la Santé et du Programme de vaccination contre les maladies évitables au Népal

section

Haut de page