Contenu principal
Lions Clubs International Foundation Lions Clubs International Foundation
Bas de page

Éducation sur la santé oculaire

Éducation sur la santé oculaire

section

Le problème et l'impact

Bien que le nombre de cas de cécité ait reculé ces dernières années, certaines affections oculaires telles que le diabète, le glaucome, les erreurs de réfraction non corrigées et la dégénérescence maculaire liée à l'âge progressent. Elles représentent une menace de plus en plus pesante pour des millions de personnes, notamment dans les pays développés. Il est possible de traiter, voire, dans certains cas, de prévenir ces affections, mais il est important de les prendre en charge avant qu'il ne soit trop tard. Sans éducation ni sensibilisation suffisante, des millions de personnes ne se rendent pas compte qu'elles souffrent d'une affection qui peut être traitée ou ne savent pas quelle démarche entreprendre. Une éducation à grande échelle, adaptée à chaque culture et aisément compréhensible est nécessaire dans le monde entier.

Contexte

Grâce à une subvention du programme SightFirst, l'institut national américain pour la vue a procédé en 1991 et en 2008 à des enquêtes visant à évaluer les connaissances, les attitudes et les pratiques de la population américaine en matière de santé et de maladie des yeux. Les résultats de l'enquête datée de 1991 ont conduit cet institut à lancer le programme national d'éducation sur la santé oculaire (NEHEP), qui transpose les résultats de ces recherches en initiatives publiques d'éducation. Le programme Lions de santé oculaire (LEHP) a également été créé. 

Le programme LEHP est une campagne d'éducation communautaire sur le thème de la santé oculaire qui permet aux Lions clubs, à d'autres organisations communautaires et à des particuliers de promouvoir la santé des yeux et de sensibiliser les populations aux causes de la cécité évitable. Le programme LEHP a pour objectif de donner les moyens aux communautés de préserver la vue via un dépistage précoce et un traitement opportun du glaucome et des complications oculaires liées au diabète, d'encourager les populations à risque à se soumettre à un examen du fond de l'œil et d'apporter aux malvoyants et aux soignants des informations sur ces affections.

Priorités de financement

SightFirst développe des programmes nationaux d'éducation sur la santé oculaire diffusant des messages de santé publique qui encouragent les populations à risque à avoir recours aux services ophtalmologiques existants. SightFirst propose également des ressources pédagogiques destinées à soutenir ses autres projets.

Les objectifs prioritaires des projets menés dans les pays où les revenus sont moyens ou élevés sont les suivants : établissement d'initiatives nationales d'éducation sur la santé oculaire lorsque les services ophtalmologiques adéquats existent. Les projets doivent modéliser étroitement les programmes Lions existants tels que le projet LEHP en Australie.

Les objectifs prioritaires des projets menés dans les pays à faibles revenus sont les suivants : prise en charge du développement de systèmes complets de soins ophtalmologiques et intégration d'actions précises liées à l'éducation sur la santé oculaire et tenant compte des particularités culturelles.

En général, les projets SightFirst doivent être axés sur les principales causes de cécité à l'échelle d'un pays ou d'une région. Ils ciblent les populations défavorisées ou n'ayant qu'un accès limité, voire aucun accès, aux services de soins ophtalmologiques. Le programme finance des projets viables de haute qualité visant à fournir des soins oculaires, à développer les infrastructures, à former le personnel et/ou à assurer des services de réinsertion et d'éducation dans les communautés défavorisées.

section

Découvrez d'autres informations telles que les demandes de subventions SightFirst, les questionnaires sur les maladies et les documents sur la politique de prospective.
Haut de page