Contenu principal
Lions Clubs International Foundation Lions Clubs International Foundation
Bas de page

Erreur de réfraction non corrigée

Erreur de réfraction non corrigée

section

Le problème

Une erreur de réfraction survient lorsque l'œil ne parvient pas à distinguer les images sur la rétine. La vision devient alors floue. Elle a pour origine la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme et la presbytie. Lorsqu'elle n'est pas du tout ou pas correctement corrigée, l'erreur de réfraction peut conduire à de graves troubles de la vue, voire à la cécité. Plusieurs raisons peuvent expliquer l'absence de traitement : le manque de sensibilisation ou de reconnaissance par l'individu concerné ou sa famille, l'absence de lunettes ou de services adéquats disponibles ou abordables ou les préjugés culturels contre le port de lunettes.

Impact mondial

L'erreur de réfraction non corrigée est responsable de 43 % des cas de troubles de la vue et de cinq millions de cas de cécité. La moitié des cas restent non détectés et non traités. Cette absence de traitement en fait l'une des principales causes de cécité chez les enfants et les adolescents. L'apprentissage se fondant essentiellement sur des techniques visuelles, plus de 12 millions d'enfants malvoyants âgés de 5 à 15 ans souffrent également de retards non négligeables dans leur développement.

Traitement

Il est possible de corriger facilement l'erreur de réfraction à l'aide de lunettes ou via d'autres interventions. Le traitement, peu coûteux, a des effets importants sur la qualité de la vie et il peut permettre d'empêcher le développement de troubles sévères de la vue ou la cécité.

Réalisations du programme SightFirst

Grâce aux fonds collectés dans le cadre de la campagne SightFirst II, l'erreur de réfraction non corrigée constitue l'un des nouveaux programmes de la Fondation. La LCIF et SightFirst unissent leurs efforts pour gérer la question de l'erreur de réfraction non corrigée dans le monde.

Priorités de financement

Le programme SightFirst soutient le renforcement des capacités et le développement de systèmes de fabrication et de distribution de nouvelles lunettes, en axant ses priorités sur les enfants défavorisés en âge scolaire. Les projets prioritaires en matière d'erreur de réfraction non corrigée sont les suivants :

  • Renforcement des capacités et développement de systèmes de fabrication et de distribution de nouvelles lunettes plutôt que distribution de lunettes individuelles.
  • Cibles concernées : les enfants défavorisés en âge scolaire et autres populations.
  • Flexibilité dans la démarche et adaptation à chaque environnement.
  • Aide à la mise en place de systèmes de soins ophtalmologiques complets et durables.
  • Utilisation et/ou collecte de données permettant d'identifier et d'évaluer les projets.
  • Offre de soins ophtalmologiques de qualité.
  • Engagement des Lions.
  • Les points suivants doivent être inclus aux projets :
    • Détection précoce dans les communautés et services de réorientation vers des professionnels spécialisés
    • Diagnostic et distribution de lunettes dans les centres ophtalmologiques
    • Suivi et conformité

En général, les projets SightFirst doivent être axés sur les principales causes de cécité à l'échelle d'un pays ou d'une région. Ils ciblent les populations défavorisées ou n'ayant qu'un accès limité, voire aucun accès, aux services de soins ophtalmologiques. Le programme finance des projets viables de haute qualité visant à fournir des soins oculaires, à développer les infrastructures, à former le personnel et/ou à assurer des services de réinsertion et d'éducation dans les communautés défavorisées.

section

Découvrez d'autres informations telles que les demandes de subventions SightFirst, les questionnaires sur les maladies et les documents sur la politique de prospective.

Pour en savoir plus sur les statistiques présentées dans cette page, consultez la page suivante : Organisation mondiale de la santé : troubles de la vue et cécité
Haut de page